Toujours à la hausse - Prix moyens des carburants : tendances au 14/11/17

Evolution des prix moyens des carburants

Prix moyens des carburantsAujourd'huiDepuis 1 semaineDepuis 1 moisDepuis 1 an
BioEthanol E850,680 €/l + 1,2 €c/l 
+ 1,80 %
+ 1,1 €c/l 
+ 1,60 %
- 0,1 €c/l 
- 0,10 %
Sans Plomb 951,428 €/l + 1,9 €c/l 
+ 1,30 %
+ 6,4 €c/l 
+ 4,70 %
+ 10,6 €c/l 
+ 8,00 %
Sans Plomb 95-E101,399 €/l + 1,8 €c/l 
+ 1,30 %
+ 4,8 €c/l 
+ 3,60 %
+ 9,3 €c/l 
+ 7,10 %
Sans Plomb 981,484 €/l + 1,8 €c/l 
+ 1,20 %
+ 5,1 €c/l 
+ 3,60 %
+ 9,0 €c/l 
+ 6,50 %
Gazole1,288 €/l + 1,3 €c/l 
+ 1,00 %
+ 3,6 €c/l 
+ 2,90 %
+ 13,2 €c/l 
+ 11,40 %
GPL0,754 €/l + 0,1 €c/l 
+ 0,10 %
+ 0,5 €c/l 
+ 0,70 %
+ 5,9 €c/l 
+ 8,50 %

Prix moyens calculés sur la base des prix disponibles sur CARBU.COM


Les prix dans les stations-services : toujours à la hausse

Les prix des carburants à la pompe suivent la hausse observée dernièrement sur les marchés du brut. A un an le consommateur a vu sa facture de carburant augmenter jusqu'à 11% pour le gazole et 8% pour la Sans Plomb 95. Sur la base des informations collectées sur notre site*, plus de 80% des stations affichent à l'heure qu'il est des prix en hausse. 


Hausse, puis baisse : le cours du brut souffre de l'indécision du marché

Après avoir connu une importante augmentation ces deux dernières semaines, le cours du Brent subit depuis le milieu de la semaine dernière une correction en raison de la profusion de l'offre américaine. Ce matin à l'ouverture, le baril de Brent affichait une valeur déjà moindre quoique toujours au dessus de la barre des 60 dollars, à savoir 63,12 $.

Si les tensions observées dernièrement au Moyen-Orient avaient fortement influencé les marchés, ceux-ci sont désormais attentif à la nouvelle hausse de la production américaine. 

Bien que l'OPEP ait revu à la hausse ses prévision de consommation de pétrole, de son côté, l'Agence Internationale de l'Energie ne l'entend pas de cette oreille et envisage une réduction de la demande pour 2017 et 2018.

L'AIE fait état d'une stabilisation des réserves mondiales. Il faudrait dès lors que l'OPEP et ses partenaires, dont la Russie, baissent encore plus leur production que ce qu'ils n'envisagent pour l'instant. En outre, la prolongation de l'accord au delà de mars 2018 doit être entérinée fin novembre à Vienne alors que cette prolongation ne risque d'avoir que peu d'impact sur le marché.

De son côté l'euro reprend du poil de la bête face au dollar affaibli par les promesses de Trump en matière de fiscalité qui semblent peiner à se réaliser. Ce matin à l'ouverture des marchés, l'euro affichait une valeur de 1.1664 $.  

* Méthode de sourcing CARBU.COM  Afin d'établir et de communiquer les prix pratiqués à la pompe de la manière la plus juste et performante possible, nous faisons quotidiennement appel à plusieurs sources de données selon un ordre précis.

A savoir :
1. les prix qui nous sont communiqués directement par les exploitants de stations services
2. les prix communiqués par le gouvernement
3. les prix publiés en ligne par les exploitants de stations services
4. des flux de données en provenance de nos clients data
5. des flux en provenance de tiers
6. les prix communiqués par nos utilisateurs

Cette méthodologie est pour nous la garantie d'obtenir des informations complètes et fiables que nous publions sur CARBU.COM à l'attention des utilisateurs.

Date de publication : 14/11/2017 16:29:00

Actualités

Retour

Voici l'ensemble des articles qui ont été publiés dans la rubrique actualités :

Retour

Monde de l'énergie FR

Mobilité FR

Actualités FR