Stabilité des prix à la pompe. Tendances au 9 juillet 2018

Les prix à la pompe resteront sans doute globalement stables dans les jours à venir

Les prix à la pompe resteront globalement stable dans les jours à venir en raison des prix qui oscillent  dans une suite de hausses et de baisses des cours sur les marchés des produits bruts et raffinés.


Evolution des prix moyens des carburants

Prix moyens des carburantsAujourd'huiDepuis 1 semaineDepuis 1 moisDepuis 1 an
Sans Plomb 981,605 €/l - 0,5 €c/l 
- 0,30 %
- 1,1 €c/l 
- 0,70 %
+ 21,6 €c/l 
+ 15,60 %
Sans Plomb 95-E101,515 €/l - 0,3 €c/l 
- 0,20 %
- 1,0 €c/l 
- 0,70 %
+ 21,0 €c/l 
+ 16,10 %
Sans Plomb 951,536 €/l - 1,0 €c/l 
- 0,60 %
- 1,2 €c/l 
- 0,80 %
+ 21,0 €c/l 
+ 15,80 %
Gazole1,453 €/l - 0,5 €c/l 
- 0,30 %
- 1,4 €c/l 
- 1,00 %
+ 27,5 €c/l 
+ 23,30 %
GPL0,820 €/l + 0,3 €c/l 
+ 0,40 %
- 0,6 €c/l 
- 0,70 %
+ 8,5 €c/l 
+ 11,60 %
BioEthanol E850,699 €/l - 0,7 €c/l 
- 1,00 %
- 0,9 €c/l 
- 1,30 %
+ 3,4 €c/l 
+ 5,10 %

Prix moyens calculés sur la base des prix disponibles sur CARBU.COM


Après une période d'incertitude, les prix à la pompe ont globalement diminué ce dernier mois. Si c'est une bonne nouvelle pour les automobilistes qui prennent la route des vacances, ils paient leur plein de carburant en moyenne plus cher de 10,50 euros pour un plein de 50 litres de Sans plombs 95 et de 13,50 euros pour un plein de 50 litres de gazole qu'il y a un an.


Sur les marchés : de l'incertitude encore et toujours 


La sanction américaine contre l'Iran, troisième plus gros exportateur de l'OPEP, qui prendra cours en novembre prochain inquiète les marchés. En effet, les Etats-Unis ont annoncé être prêts à sanctionner les pays qui continueront à importer du pétrole iranien au delà du 4 novembre et déjà certains pays importateurs, tels le Japon  et la Corée du Sud, ont dit vouloir s'en détourner.

Cela dit, la question de la capacité de l'Arabie Saoudite et de la Russie à compenser la perte de production iranienne reste également ouverte et laisse entrevoir une possible réduction des réserves mondiales. 

En outre, les problèmes de production liés à la situation géopolitique en Libye et au Venezuela restent d'actualité.

Côté production américaine, le nombre de puits s'est stabilisé depuis trois semaines, même si 5 nouveaux puits ont été recensés la semaine dernière.

Ce lundi matin, à l'ouverture des marchés, le baril de Brent valait 77,08 $. Côté monnaie, l'euro remonte face à un dollar affaibli par le spectre d'une crise commerciale avec la Chine.

Date de publication : 10/07/2018 15:22:00

Actualités

Retour

Voici l'ensemble des articles qui ont été publiés dans la rubrique actualités :

Retour

Monde de l'énergie FR

Mobilité FR

Actualités FR