Prix moyens des carburants tendances et perspectives au 22/05 : des prix à la pompe qui entament une remontée

Evolution des prix moyens des carburants

Suivez l'évolution des prix moyens de carburants en France au cours du dernier mois ou de la dernière année.

Prix moyens des carburantsAujourd'huiDepuis 1 semaineDepuis 1 moisDepuis 1 an
Sans Plomb 981,442 €/l + 0,7 €c/l 
+ 0,50 %
- 4,0 €c/l 
- 2,70 %
+ 4,4 €c/l 
+ 3,10 %
Sans Plomb 95-E101,348 €/l + 0,5 €c/l 
+ 0,40 %
- 4,7 €c/l 
- 3,40 %
+ 1,9 €c/l 
+ 1,40 %
Sans Plomb 951,372 €/l - 0,1 €c/l 
- 0,10 %
- 4,5 €c/l 
- 3,20 %
+ 1,7 €c/l 
+ 1,30 %
Gazole1,219 €/l + 1,1 €c/l 
+ 0,90 %
- 4,4 €c/l 
- 3,50 %
+ 6,8 €c/l 
+ 5,90 %
GPL0,744 €/l - 0,5 €c/l 
- 0,70 %
- 0,8 €c/l 
- 1,10 %
+ 3,9 €c/l 
+ 5,50 %
BioEthanol E850,672 €/l - 1,3 €c/l 
- 1,90 %
- 0,5 €c/l 
- 0,70 %
- 3,3 €c/l 
- 4,70 %

Prix moyens calculés sur la base des prix disponibles sur CARBU.COM

Les prix de l'essence et du gazole à la pompe ont entamé la semaine dernière une très légère remontée des suites de la récente reprise à la hausse du cours du Brent. La plus que probable prochaine poursuite de l'accord de limitation de la production de l'OPEP est à l'origine de ce regain de confiance des marchés. 

Ce matin à l'ouverture des marchés, le Brent avait atteint une valeur de 53,99 $. 
A la veille de la réunion de ce 25 mai que tiendront le cartel et les pays qui s'y sont associés en faveur d'une réduction de la production, les messages se veulent globalement rassurants. Les analystes envisagent même une prolongation de l'accord de neuf mois supplémentaires, soit jusqu'en mars 2018, au lieu de fin 2017.

Reste cependant à ne pas sous-estimer l'impact de la production de pétrole de schiste américain à laquelle une remontée des prix bénéficie en raison de ses coûts de production plus élevés. En outre, de plus en plus efficaces, de nombreux opérateurs ont réussi à réduire leurs coûts tout en augmentant leur production. Une production qui vaut désormais pour plus de la moitié de la production américaine, globalement en forte hausse.

Jusqu'à présent les efforts de l'OPEP n'ont donc pas suffi à réduire les réserves mondiales. 

L'euro quant à lui continue sa remontée face à un dollar affaibli par des inquiétudes politiques persistantes aux États-Unis. Ce matin, à l'ouverture des marchés, il affichait une valeur de 1,12029 $.


Date de publication : 22/05/2017 17:48:00

Actualités

Retour

Voici l'ensemble des articles qui ont été publiés dans la rubrique actualités :

Retour

Monde de l'énergie FR

Mobilité FR

Actualités FR