Prix moyens des carburants tendances et perspectives au 14/11: un marché qui reste méfiant

Evolution des prix moyens des carburants

Suivez l'évolution des prix moyens de carburants en France au cours du dernier mois ou de la dernière année.

 

 
Prix moyens des carburants Aujourd'hui Depuis 1 semaine Depuis 1 mois Depuis 1 an
Sans Plomb 98 1,394 €/l  + 0,2 €c/l 
+ 0,10 %
- 0,1 €c/l 
- 0,10 %
+ 3,7 €c/l 
+ 2,70 %
Sans Plomb 95-E10 1,306 €/l  - 0,7 €c/l 
- 0,50 %
- 1,0 €c/l 
- 0,80 %
+ 1,3 €c/l 
+ 1,00 %
Sans Plomb 95 1,322 €/l  - 0,8 €c/l 
- 0,60 %
- 2,5 €c/l 
- 1,90 %
+ 1,7 €c/l 
+ 1,30 %
Gazole + 1,223 €/l  + 0,8 €c/l 
+ 0,70 %
+ 1,1 €c/l 
+ 0,90 %
+ 5,6 €c/l 
+ 4,80 %
Gazole 1,156 €/l  - 0,6 €c/l 
- 0,50 %
- 1,6 €c/l 
- 1,40 %
+ 4,3 €c/l 
+ 3,90 %
GPL 0,695 €/l  + 0,3 €c/l 
+ 0,40 %
+ 0,2 €c/l 
+ 0,30 %
- 6,4 €c/l 
- 8,40 %
BioEthanol E85 0,681 €/l  + 0,8 €c/l 
+ 1,20 %
- 0,9 €c/l 
- 1,30 %
- 6,2 €c/l 
- 8,30 %
Prix moyens calculés sur la base des prix disponibles sur CARBU.COM

La baisse récente du cours du Brent a fait sentir ses effets sur les prix des carburants à la pompe. Ceux-ci sont globalement en baisse à court terme à l'exception du Diesel, du GPL et du BioEthanol. Par contre la tendance sur un an reste principalement haussière.

Un marché qui reste méfiant. 

Face à l'incapacité actuelle de l'OPEP de faire des annonces concrètes, les cours sont revenus à leur niveau de la mi-septembre. Ils ont par ailleurs été plombés par l'annonce récente de l'Iran qui compte accroître sa production maintenant que les sanctions à son égard sont levées. Annonce jugée de mauvais augure à l'approche du sommet que le cartel doit tenir le 30 novembre, alors que l'Arabie Saoudite, rivale régionale de l'Iran domine l'OPEP.

D'autre part, à la suite de l'élection de Donald Trump, on s'attend à ce que les marchés financiers réagissent négativement dans les prochains jours considérant ce résultat comme un rejet de l'establishment et de la politique traditionnelle. On peut s'attendre à une période d'aversion au risque.

Ce matin à l'ouverture des marchés, l'euro, qui valait alors 1,08227 $, se dépréciait une nouvelle fois face au dollar qui a connu un regain d'énergie suite aux déclarations rassurantes de Trump qui semble revenir sur ses promesses de campagne radicales.

A voir la réserve des marchés, on peut penser que les prix à la pompe resteront stables dans les prochains jours. 

Date de publication : 14/11/2016 16:49:00

Actualités

Retour

Voici l'ensemble des articles qui ont été publiés dans la rubrique actualités :

Retour

Monde de l'énergie FR

Mobilité FR

Actualités FR