Prix des carburants à la baisse. Jusque quand ? Tendances de ce 12 novembre 2018.

Des prix à la baisse après une période difficile

Les prix en station ont continué à baisser la semaine dernière alors que certains s'inquiétaient déjà de prendre le chemin des 2 euros par litre. Cela dit, le prix du diesel est désormais supérieur à celui de la 95 et déjà le cours du Brent semble vouloir se ressaisir.  

Evolution des prix moyens des carburants

Prix moyens des carburantsAujourd'huiDepuis 1 semaineDepuis 1 moisDepuis 1 an
Sans Plomb 98 (E5)1,556 €/l - 4,2 €c/l 
- 2,60 %
- 8,6 €c/l 
- 5,20 %
+ 6,9 €c/l 
+ 4,60 %
Sans Plomb 95 (E5)1,488 €/l - 2,9 €c/l 
- 1,90 %
- 8,4 €c/l 
- 5,30 %
+ 6,3 €c/l 
+ 4,40 %
Sans Plomb 95 (E10)1,467 €/l - 4,2 €c/l 
- 2,80 %
- 8,5 €c/l 
- 5,50 %
+ 6,1 €c/l 
+ 4,30 %
BioEthanol E850,685 €/l - 0,7 €c/l 
- 1,00 %
- 0,5 €c/l 
- 0,70 %
+ 2,4 €c/l 
+ 3,60 %
Gazole (B7)1,495 €/l - 2,1 €c/l 
- 1,40 %
- 4,9 €c/l 
- 3,20 %
+ 20,2 €c/l 
+ 15,60 %
GPL0,857 €/l + 0,4 €c/l 
+ 0,50 %
+ 0,2 €c/l 
+ 0,20 %
+ 10,0 €c/l 
+ 13,20 %

Prix moyens calculés sur la base des prix disponibles sur CARBU.COM  

Vers une diminution de la production ?

Dans un marché rassuré de voir que les sanctions américaines sur le pétrole iranien sont moins importantes qu'annoncé, le prix du Brent  a continué à descendre pour repasser sous les 70 $ le baril en fin de semaine dernière et retomber à son niveau du mois d'avril dernier. 

Cependant, ce lundi il semble déjà se ressaisir alors que, lors d'une récente réunion des membres et non membres de l'OPEP, l'Arabie saoudite s'est positionnée en faveur d'une réduction de la production mondiale d'un million de barils par jour dans le but de rééquilibrer le marché La décision officielle d'une diminution de la production devrait être prise début décembre à Vienne à l'occasion de la prochaine réunion des membres du cartel pétrolier.  

Pourtant, qu'il s'agisse de l'Arabie saoudite, de la Russie, du Koweit ou de l'Irak, ils ont tous dernièrement augmenté leur production de brut. Une augmentation qui cumulée à celle des  Etats-Unis a permis de créer un bond de production alors que la demande, entre autres chinoise, est en baisse. Ce qui a permis de faire chuter le cours du pétrole de près de 20% en un mois alors qu'il avait atteint son plus haut niveau de ces quatre dernières années. 

Ce lundi matin, à l'ouverture des marchés, le baril de Brent affichait une valeur de 70,93 $.

Côté monnaie, l'euro est au plus bas depuis un an par rapport au dollar. Ce qui handicape les acheteurs en monnaie européenne que nous sommes. Il affichait une valeur de 1,1324 $ ce lundi matin à l'ouverture des marchés.

Malgré les incertitudes, depuis son pic du début du mois d'octobre à plus de 86 $ le baril, le cours du Brent s'inscrit dans une tendance baissière et ce lundi matin, à l'ouverture des marchés, le baril de Brent affichait une valeur de 72,63 $.

Côté monnaie, l'euro reste en tendance baissière face au dollar affichant une valeur de 1,1397 $ ce lundi matin à l'ouverture des marchés. 

Date de publication : 13/11/2018 16:40:00

Actualités

Retour

Voici l'ensemble des articles qui ont été publiés dans la rubrique actualités :

Retour

Monde de l'énergie FR

Mobilité FR

Actualités FR