Prix à la pompe : stabilité à prévoir dans les prochains jours. Tendances au 2 juillet 2018

Les prix à la pompe : vers la stabilité

Les prix à la pompe suivent des tendances d'un marché qui a du mal à prendre une direction précise en raison de l'actualité dans les pays du Moyen-Orient. Il semble que dans cette incertitude, les prix à la pompe se stabilisent globalement. Que les consommateurs se rassurent avant leur départ en vacances. 


Evolution des prix moyens des carburants

Prix moyens des carburantsAujourd'huiDepuis 1 semaineDepuis 1 moisDepuis 1 an
BioEthanol E850,707 €/l + 0,1 €c/l 
+ 0,10 %
- 0,2 €c/l 
- 0,30 %
+ 3,1 €c/l 
+ 4,60 %
Sans Plomb 951,539 €/l + 0,3 €c/l 
+ 0,20 %
- 2,0 €c/l 
- 1,30 %
+ 20,7 €c/l 
+ 15,50 %
Sans Plomb 95-E101,520 €/l + 0,3 €c/l 
+ 0,20 %
- 1,6 €c/l 
- 1,00 %
+ 20,7 €c/l 
+ 15,80 %
Sans Plomb 981,612 €/l 0 €c/l 
0
- 1,6 €c/l 
- 1,00 %
+ 20,9 €c/l 
+ 14,90 %
Gazole1,459 €/l - 0,1 €c/l 
- 0,10 %
- 2,1 €c/l 
- 1,40 %
+ 27,9 €c/l 
+ 23,60 %
GPL0,820 €/l - 0,6 €c/l 
- 0,70 %
+ 1,3 €c/l 
+ 1,60 %
+ 7,8 €c/l 
+ 10,50 %

Prix moyens calculés sur la base des prix disponibles sur CARBU.COM


Après une période d'incertitude, les prix à la pompe sont restés globalement stables la semaine dernière au bénéfice des consommateurs qui profitent d'une baisse des prix et paient leur carburant moins cher qu'il y a un mois.


Que disent les  marchés ? Pas grand chose!


Pas simple ce lundi 2 juillet de définir une tendance précise sur les marchés du brut. 

En fin de semaine dernière, les marchés se montraient inquiets en raison des incertitudes qui subsistent au Moyen-Orient, poussant ainsi une nouvelle fois le Brent vers le haut, alors que ce lundi déjà, les prix du pétrole reculaient légèrement suite à la demande de Trump à l'Arabie saoudite d'augmenter sensiblement sa production afin de faire reculer les cours.
Il est vrai qu'à la veille des départ en vacances, la demande en produits pétroliers augmente et le président américain cherche à limiter la hausse des prix de l'essence.


Au delà de ça, fin juin, l'OPEP et ses partenaires, dont la Russie, affirmaient vouloir rééquilibrer la réduction de production qui les lie. Tout en restant dans le respect des volumes décidés dans l'accord initial. 

L'idée étant, entre autres, de maintenir les prix dans une "moyenne acceptable" puisque le prix du baril nécessaire à l'équilibre national de chaque pays concerné varie fortement en fonction de sa situation géopolitique. Voir le graphe ci-dessous:

Infographie: Le prix du baril de pétrole, un enjeu à géométrie variable | Statista Vous trouverez plus de infographies sur Statista

Ce lundi matin, à l'ouverture des marchés, le baril de Brent valait 78,46 $. Côté monnaie, l'euro doit faire face à un dollar soutenu par l'économie américaine et la monnaie européenne affichait une valeur de 1,1678 $ ce matin à l'ouverture des marchés.


Date de publication : 03/07/2018 15:57:00

Actualités

Retour

Voici l'ensemble des articles qui ont été publiés dans la rubrique actualités :

Retour

Monde de l'énergie FR

Mobilité FR

Actualités FR