Prix à la pompe, nouvelles baisses probables. Tendances au 11 juin 2018

Les prix à la pompe : nouvelles baisses probables

Après les baisses de prix de la semaine dernière, la tendance à la baisse semble se confirmer. Bien que les cotations des produits pétroliers raffinés remontaient légèrement en fin de semaine dernière, le prix du brut baissait  à nouveau ce lundi. En outre, l'euro reprend de la vigueur face au dollar, ce qui laisse penser qu'une prochaine baisse des prix à la pompe est envisageable. 

Evolution des prix moyens des carburants

Suivez l'évolution des prix moyens de carburants en France au cours du dernier mois ou de la dernière année.

Prix moyens des carburantsAujourd'huiDepuis 1 semaineDepuis 1 moisDepuis 1 an
Sans Plomb 981,624 €/l - 0,9 €c/l 
- 0,60 %
+ 3,5 €c/l 
+ 2,20 %
+ 19,6 €c/l 
+ 13,70 %
Sans Plomb 95-E101,531 €/l - 0,9 €c/l 
- 0,60 %
+ 2,5 €c/l 
+ 1,70 %
+ 19,5 €c/l 
+ 14,60 %
Sans Plomb 951,547 €/l - 1,5 €c/l 
- 1,00 %
+ 1,2 €c/l 
+ 0,80 %
+ 18,5 €c/l 
+ 13,60 %
Gazole1,472 €/l - 1,2 €c/l 
- 0,80 %
+ 2,2 €c/l 
+ 1,50 %
+ 27,2 €c/l 
+ 22,70 %
GPL0,828 €/l - 0,2 €c/l 
- 0,20 %
+ 2,0 €c/l 
+ 2,50 %
+ 7,5 €c/l 
+ 10,00 %
BioEthanol E850,710 €/l 0 €c/l 
0
0 €c/l 
0
+ 3,5 €c/l 
+ 5,20 %

Prix moyens calculés sur la base des prix disponibles sur CARBU.COM  


Beaucoup de doutes avant la prochaine réunion des membres de l'OPEP et de pays alliés


La semaine dernière, le prix du brut enregistrait une baisse suite à l'annonce conjointe de l'Arabie Saoudite et de la Russie concernant leur souhait de relancer la production durant le second semestre 2018 avec l'objectif de contrebalancer la baisse de production de l'Iran et du Venezuela. 

En outre, l'Irak dépasse régulièrement le quota de production qui lui a été imposé afin de renflouer ses  finances marquées par 3 années de guerres contre les djihadistes.  Il apparaît également que la Russie qui joue un rôle capital aux côtés de l'Arabie Saoudite dans l'accord de l'OPEP aurait dépassé ses quotas ces trois derniers mois.

Une  situation ambiguë qui laisse planer des doutes avant la prochaine réunion des pays membre et non membre de l'OPEP qui aura lieu le 22 juin prochain à Vienne.

Ce matin, à l'ouverture des marchés, le baril de Brent valait 76,31 $, alors que le WTI était à 65,53 $.  Une telle différence de prix entre ces deux produits ne s'était plus vue depuis fin 2015 et s'explique par les difficultés que les Etats-Unis rencontrent à exporter leur brut.

Côté monnaie, affichant ce matin une valeur de 1,1784 $, l'euro reste en hausse face au dollar.

Date de publication : 12/06/2018 17:02:00

Actualités

Retour

Voici l'ensemble des articles qui ont été publiés dans la rubrique actualités :

Retour

Monde de l'énergie FR

Mobilité FR

Actualités FR