Prix à la pompe encore des baisses probables. Tendances au 25 juin 2018

Les prix à la pompe : toujours des baisses probables

Même si encore aucune tendance précise ne se dessine sur les prix du brut et des produits pétroliers, ce lundi, les prix à la pompe s'inscrivent plutôt à la baisse. Baisse qui se confirme au regard du nombre de stations qui continuent à baisser leurs prix ce lundi. 


Evolution des prix moyens des carburants

Prix moyens des carburantsAujourd'huiDepuis 1 semaineDepuis 1 moisDepuis 1 an
Sans Plomb 981,615 €/l - 1,1 €c/l 
- 0,70 %
- 2,0 €c/l 
- 1,20 %
+ 21,2 €c/l 
+ 15,10 %
Sans Plomb 95-E101,521 €/l - 1,0 €c/l 
- 0,70 %
- 2,4 €c/l 
- 1,60 %
+ 20,8 €c/l 
+ 15,80 %
Sans Plomb 951,536 €/l - 0,9 €c/l 
- 0,60 %
- 4,1 €c/l 
- 2,60 %
+ 20,2 €c/l 
+ 15,10 %
Gazole1,462 €/l - 1,1 €c/l 
- 0,70 %
- 2,9 €c/l 
- 1,90 %
+ 28,6 €c/l 
+ 24,30 %
GPL0,823 €/l - 0,4 €c/l 
- 0,50 %
+ 0,7 €c/l 
+ 0,90 %
+ 8,2 €c/l 
+ 11,10 %
BioEthanol E850,707 €/l - 0,2 €c/l 
- 0,30 %
- 0,3 €c/l 
- 0,40 %
+ 2,9 €c/l 
+ 4,30 %

Prix moyens calculés sur la base des prix disponibles sur CARBU.COM


Pas encore de tendance claire sur les marchés suite à la réunion de l'OPEP vendredi dernier


La semaine dernière l'OPEP, la Russie et ses autres partenaires avalisaient une hausse de la production dans le but de répondre à la croissance de la demande mondiale.
Même si aucun chiffre n'a été communiqué officiellement, à en croire l'Arabie saoudite et la Russie, cela représenterait une hausse d'" un million de barils par jour ".

Malgré cette annonce, vendredi soir le cours du Brent a bondi de 2,50 $ le baril, en raison de doutes importants sur la capacité réelle d'atteindre cette augmentation de production.
La question est de savoir quelle sera la capacité de certaines nations, telles que l'Iran et le Venezuela, à augmenter leur production alors qu'elles subissent encore des conflits ou des sanctions.

Pour rassurer les marchés, le ministre saoudien a affirmé que le géant pétrolier national, Saudi Aramco allait relancer sa production " au-delà du quota prévu pour l'Arabie saoudite ".
Si les cours ont tout d'abord réagi avec importance, les investisseurs restent prudents affirmant que l'offre créée par l'OPEP va répondre à la hausse de la demande généralement enregistrée au troisième trimestre en raison des départs en vacances, laissant entrevoir une certaine stabilité des prix.

Ce lundi, le cours du Brent redescendait. On risque donc d'observer une nouvelle période d'apathie sur les marchés.

Ce matin, à l'ouverture des marchés, le baril de Brent valait 74,06 $. Côté monnaie, l'euro reprend doucement face au dollar affichant une valeur de 1,166 $ ce matin à l'ouverture des marchés.

Date de publication : 26/06/2018 15:59:00

Actualités

Retour

Voici l'ensemble des articles qui ont été publiés dans la rubrique actualités :

Retour

Monde de l'énergie FR

Mobilité FR

Actualités FR