Les prix des carburants restent stables, mais une remontée est probable. La tendance de ce lundi 6 avril 2020.

Les prix à la pompe restent stables, mais une remontée est probable

Les prix des carburants se stabilisent, mais au regard du dernier rebond du prix du baril de brut et de la prochaine réunion des membres de l'OPEP+ en faveur d'une réduction de la production, les prix risquent fort probablement de remonter.  

Evolution des prix moyens des carburants

Prix moyens des carburantsAujourd'huiDepuis 1 semaineDepuis 1 moisDepuis 1 an
Sans Plomb 98 (E5)1,387 €/l - 1,3 €c/l 
- 0,90 %
- 15,0 €c/l 
- 9,80 %
- 23,3 €c/l 
- 14,40 %
Sans Plomb 95 (E5)1,286 €/l - 1,7 €c/l 
- 1,30 %
- 17,9 €c/l 
- 12,20 %
- 27,0 €c/l 
- 17,40 %
Sans Plomb 95 (E10)1,293 €/l - 1,3 €c/l 
- 1,00 %
- 15,2 €c/l 
- 10,50 %
- 24,3 €c/l 
- 15,80 %
BioEthanol E850,706 €/l 0 €c/l 
0
+ 0,2 €c/l 
+ 0,30 %
+ 2,6 €c/l 
+ 3,80 %
Gazole (B7)1,255 €/l - 0,6 €c/l 
- 0,50 %
- 11,7 €c/l 
- 8,50 %
- 22,4 €c/l 
- 15,10 %
GPL0,869 €/l - 0,2 €c/l 
- 0,20 %
0 €c/l 
0
- 0,3 €c/l 
- 0,30 %

Prix moyens calculés sur la base des prix disponibles sur CARBU.COM

La prochaine réunion de l'OPEP+ devrait être décisive

Après avoir atteint son niveau le plus bas au cours de ces 18 dernières années, vendredi dernier, le prix du baril de Brent enregistrait un bond de plus de 35% à la suite de l'annonce d'une reprise des négociations en faveur d'une importante réduction de la production au sein de l'OPEP+.

L'OPEP et ses alliés devaient se réunir en urgence afin de limiter l'offre excédentaire, ce qui a ravivé les espoirs des investisseurs. Ce matin, le baril de Brent s'affichait à une valeur de 31,76 $ à l'ouverture des marchés.

Cependant, ce lundi, l'annonce du report de la réunion de l'OPEP+ à jeudi a inversé la tendance haussière et en cours d'échange, le baril de Brent a rapidement enregistré une baisse de plus de 4% par rapport à vendredi.

Quoique l'Arabie saoudite et la Russie semblent d'accord de s'entendre en faveur d'une réduction de la production, les deux puissances se sont encore accusées mutuellement d'être à l'origine du désaccord qui secoue les marchés depuis le début du mois de mars.  Une situation qui pourrait être à l'origine du report de la réunion à jeudi et de la nouvelle dégringolade des prix de ce lundi, même si aucun communiqué officiel n'a été transmis par le cartel.

Les membres de l'OPEP+, Riyad et Moscou en tête, semblent pourtant déterminés à trouver un accord pour rétablir l'équilibre entre l'offre et la demande. La réunion devrait permettre de déterminer la contribution de chaque intervenant.

Les États-Unis sont également en faveur d'une révision des prix à la hausse afin de sauver le secteur pétrolier américain dominé par l'industrie du pétrole de schiste. Une industrie qui n'est pas rentable sous un certain prix.

Le vent risque donc de tourner une nouvelle fois d'ici la fin de la semaine.
 

Date de publication : 07/04/2020 10:03:00

Actualités

Retour

Voici l'ensemble des articles qui ont été publiés dans la rubrique actualités :

Retour

Monde de l'énergie FR

Mobilité FR

Actualités FR