Les prix des carburants diminuent. Quelle tendance de ce lundi 3 juin 2019 ?

Le prix des carburant : enfin à la baisse

Les prix sont à la baisse depuis une semaine et au regard de la dégringolade du cours du Brent de la semaine dernière, il est fort vraisemblable qu'ils continuent leur mouvement baissier dans les prochains jours. 

Evolution des prix moyens des carburants

Prix moyens des carburantsAujourd'huiDepuis 1 semaineDepuis 1 moisDepuis 1 an
Sans Plomb 98 (E5)1,653 €/l - 0,8 €c/l 
- 0,50 %
+ 0,6 €c/l 
+ 0,40 %
+ 1,7 €c/l 
+ 1,00 %
Sans Plomb 95 (E5)1,578 €/l - 1,1 €c/l 
- 0,70 %
- 1,0 €c/l 
- 0,60 %
+ 1,9 €c/l 
+ 1,20 %
Sans Plomb 95 (E10)1,565 €/l - 0,8 €c/l 
- 0,50 %
+ 0,2 €c/l 
+ 0,10 %
+ 2,4 €c/l 
+ 1,60 %
BioEthanol E850,698 €/l - 0,2 €c/l 
- 0,30 %
+ 1,2 €c/l 
+ 1,70 %
- 1,4 €c/l 
- 2,00 %
Gazole (B7)1,479 €/l - 1,5 €c/l 
- 1,00 %
- 0,7 €c/l 
- 0,50 %
- 0,7 €c/l 
- 0,50 %
GPL0,884 €/l + 0,3 €c/l 
+ 0,30 %
+ 1,0 €c/l 
+ 1,10 %
+ 7,5 €c/l 
+ 9,30 %
GNV1,078 €/l 0 €c/l 
0
- 10,5 €c/l 
- 8,90 %

Prix moyens calculés sur la base des prix disponibles sur CARBU.COM

Le prix du brut dégringole au rythme du conflit commercial sino-américain 


La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine a un impact fort sur les investisseurs qui ont tendance à délaisser le pétrole. Les droits de douane que les deux pays s'infligent risquent de peser sur la croissance mondiale et pour l'instant, aucun signe ne laisser entrevoir une fin prochaine de la crise.

Dimanche dernier, Trump s'en est également pris au Mexique l'accusant de laxisme face à l'immigration clandestine et le président américain a réitéré ses menaces de taxes douanières.

Enfin, la croissance de la demande est en chute libre alors que les stocks de brut augmentent aux États-Unis devenus plusieurs mois premier producteur à l'échelle mondiale.

Les prix du pétrole ont donc atteint dernièrement leurs plus bas en trois mois et demi et le prix du Brent a dégringolé d'environ 70 $ à 61,50 $ en quelques jours de temps.  

Pourtant l'OPEP et ses partenaires continuent à réduire leurs extractions et, visés par les sanctions américaines, l'Iran et le Venezuela voient leurs extractions diminuer plus encore. Ce qui à terme peut faire diminuer les réserves mondiales.

Par ailleurs, certains analystes pointent des tensions entre membres de l'Organisation et laissent déjà planer un doute sur le renouvellement de l'accord lors de la prochaine réunion qui devrait se tenir à Vienne à la fin du mois.

Ce lundi matin à l'ouverture des marchés, le prix du baril de Brent s'élevait à 61,53 $, mais repartait légèrement à la hausse en cours de journée.

La situation de crise commerciale a également un impact négatif sur le dollar, ce qui bénéficie à l'euro qui s'apprécie face à la monnaie américaine et affichait une valeur de 1,1173 $ ce lundi matin à l'ouverture des marchés.  

Date de publication : 04/06/2019 16:30:00

Actualités

Retour

Voici l'ensemble des articles qui ont été publiés dans la rubrique actualités :

Retour

Monde de l'énergie FR

Mobilité FR

Actualités FR