Le prix du brut flambe, une hausse des prix des carburants est à prévoir. La tendance de ce lundi 16 septembre 2019

Prix des carburants : hausse à prévoir

Le prix du brut est monté en flèche ce weekend et on peut s'attendre à une très prochaine montée des prix à la pompe.

Evolution des prix moyens des carburants

Prix moyens des carburantsAujourd'huiDepuis 1 semaineDepuis 1 moisDepuis 1 an
Sans Plomb 98 (E5)1,573 €/l + 1,3 €c/l 
+ 0,80 %
+ 2,6 €c/l 
+ 1,70 %
- 4,0 €c/l 
- 2,50 %
Sans Plomb 95 (E5)1,497 €/l + 0,4 €c/l 
+ 0,30 %
+ 1,7 €c/l 
+ 1,10 %
- 5,4 €c/l 
- 3,50 %
Sans Plomb 95 (E10)1,484 €/l + 1,0 €c/l 
+ 0,70 %
+ 1,9 €c/l 
+ 1,30 %
- 4,1 €c/l 
- 2,70 %
BioEthanol E850,701 €/l + 0,4 €c/l 
+ 0,60 %
+ 3,6 €c/l 
+ 5,40 %
0 €c/l 
0
Gazole (B7)1,448 €/l + 1,9 €c/l 
+ 1,30 %
+ 4,3 €c/l 
+ 3,10 %
- 0,8 €c/l 
- 0,50 %
GPL0,879 €/l + 0,8 €c/l 
+ 0,90 %
+ 2,0 €c/l 
+ 2,30 %
+ 5,3 €c/l 
+ 6,40 %
GNV1,078 €/l 0 €c/l 
0
0 €c/l 
0

Prix moyens calculés sur la base des prix disponibles sur CARBU.COM


Attaques en Arabie saoudite : les cours du pétrole s'envolent

Samedi dernier, deux  sites pétroliers en Arabie saoudite ont fait l'objet d'attaques de drones provoquant d'importants incendies avec pour résultat une forte hausse des cours du pétrole. Attaques revendiquées par les rebelles Houti yéménites soutenus par l'Iran.

Alors qu'il prépare son entrée en bourse, le géant pétrolier saoudien Aramco a dû suspendre sa production sur les deux sites entrainant une réduction de 50% de la production saoudienne de brut et de gaz, soit 5 à 6% de la production mondiale de brut. L'Arabie saoudite est par ailleurs le plus gros exportateur mondial de pétrole.

Le Brent a brièvement gagné jusqu'à 19,5%, soit le mouvement à la hausse le plus important observé depuis la Guerre du Golfe en 1991, avant d'enregistrer un bond global de 10% ce lundi à l'ouverture des marchés.

Le ministre saoudien de l'Énergie, le prince Abdel Aziz ben Salmane, s'est cependant montré rassurant en raison de réserves importantes que possède le royaume. En effet, en termes de réserves, l'Arabie saoudite se place juste derrière le Venezuela qui détient les premières réserves à l'échelle mondiale.

Malgré cela, il faudra sans doute plusieurs semaines à Aramco pour rétablir l'équilibre. Même si ce lundi Aramco devrait avoir rétabli un tiers de sa production perdue suite aux attaques.

Les États-Unis prêts à riposter

Le président américain Donald Trump a fermement condamné ces attaques contre les infrastructures saoudiennes et a autorisé l'utilisation des réserves stratégiques américaines de pétrole.

D'autre part, samedi, le secrétaire d'État américain Mike Pompeo imputait ces attaques à Téhéran qui n'a pas manqué de rejeter cette accusation affirmant qu'il s'agit d'un prétexte des Américains pour partir en guerre. Les tensions au Proche-Orient montent donc d'un cran.

Ce lundi matin à l'ouverture des marchés, le baril de Brent s'affichait à 67,80 $ et du côté monnaie, les marchés sont restés stables et l'euro affichait une valeur de 1,1083 $.

Cette situation aura très certainement de fortes répercussions sur les prix à la pompe, ainsi que sur l'ensemble du secteur énergétique.
 

Date de publication : 17/09/2019 16:05:00

Actualités

Retour

Voici l'ensemble des articles qui ont été publiés dans la rubrique actualités :

Retour

Monde de l'énergie FR

Mobilité FR

Actualités FR