Carburants : toujours en légère hausse. La tendance de ce lundi 29 avril 2019

Les carburants restent en hausse

Tout comme le prix du brut reste globalement à la hausse, les prix des carburants restent à la hausse également. Cependant, le cours du Brent vient d'enregistrer une baisse importante et il est probable que l'on puisse observer une petite baisse de prix d'ici la semaine prochaine. 

Evolution des prix moyens des carburants

Prix moyens des carburantsAujourd'huiDepuis 1 semaineDepuis 1 moisDepuis 1 an
Sans Plomb 98 (E5)1,657 €/l + 0,4 €c/l 
+ 0,20 %
+ 6,2 €c/l 
+ 3,90 %
+ 8,1 €c/l 
+ 5,10 %
Sans Plomb 95 (E5)1,591 €/l + 1,5 €c/l 
+ 1,00 %
+ 5,2 €c/l 
+ 3,40 %
+ 8,2 €c/l 
+ 5,40 %
Sans Plomb 95 (E10)1,571 €/l + 0,3 €c/l 
+ 0,20 %
+ 5,9 €c/l 
+ 3,90 %
+ 8,0 €c/l 
+ 5,40 %
BioEthanol E850,690 €/l - 0,4 €c/l 
- 0,60 %
+ 0,9 €c/l 
+ 1,30 %
- 2,3 €c/l 
- 3,20 %
Gazole (B7)1,499 €/l + 0,2 €c/l 
+ 0,10 %
+ 2,8 €c/l 
+ 1,90 %
+ 6,8 €c/l 
+ 4,80 %
GPL0,878 €/l - 0,8 €c/l 
- 0,90 %
+ 1,0 €c/l 
+ 1,20 %
+ 6,6 €c/l 
+ 8,10 %

Prix moyens calculés sur la base des prix disponibles sur CARBU.COM



Le prix du Brent semble vouloir redescendre 

En raison de divers éléments géopolitiques, les cours du pétrole ont récemment atteint leur niveau le plus haut de ces 6 derniers mois avec une valeur dépassant les 74 $ le baril de Brent. Depuis le début de l'année, le prix du Brent a augmenté de plus de 30%.

Rappelons que les prix du brut qui ont tout dernièrement été une nouvelle fois boostés par l'annonce des États-Unis qui ont affirmé ne pas renouveler leurs exemptions de sanction accordées à certains importateurs de brut iranien.

Cependant, en fin de semaine dernière, les cours du brut ont brutalement chuté. Et ce lundi matin, le prix du baril de Brent s'affichait à 71,15 $ à l'ouverture des marchés.

Certains analystes estiment qu'il s'agit d'une réaction des investisseurs à un tweet de Trump mentionnant que l'Arabie saoudite ainsi que d'autres membres de l'OPEP ont accepté d'augmenter leur production. Le président américain avait en effet fait pression pour qu'ils augmentent leurs extractions afin de faire chuter les prix du brut.

Cependant, si l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, a déjà promis d'augmenter sa production pour compenser les baisses de l'offre iranienne, le pays ne s'est pas encore prononcé de manière chiffrée. Ainsi d'autres analystes y voient plutôt une correction technique.

Durant la journée de ce lundi, le brut continuait à baisser même si l'on attend encore une réponse de l'OPEP.

Côté monnaie, en fin de semaine dernière, l'euro était au plus bas depuis deux ans face au dollar. Ce lundi, il se redressait doucement avec une valeur de 1,1149 $ à l'ouverture des marchés.  

Date de publication : 30/04/2019 15:59:00

Actualités

Retour

Voici l'ensemble des articles qui ont été publiés dans la rubrique actualités :

Retour

Monde de l'énergie FR

Mobilité FR

Actualités FR