Votre point mazout du mardi 3 septembre 2019 - Le prix du mazout a légèrement augmenté cette dernière semaine.

Prix maximum du mazout - Mardi 3 septembre 2019


CombustiblesMeilleurs prix *
CARBU.COM
Prix maximum
03/09/2019
Prix maximum
04/09/2019
Mazout de chauffage 50S - de 2000 l0,6060 €/l0,6825 €/l 0,6801 €/l
Mazout de chauffage 50S + de 2000 l
0,5955 €/l
0,6534 €/l 0,6510 €/l
Mazout de chauffage extra - de 2000 l 0,6060 €/l0,6831 €/l 0,6805 €/l
Mazout de chauffage extra + de 2000 l0,5980 €/l0,6540 €/l 0,6514 €/l


* Meilleurs prix proposés actuellement par nos partenaires sur CARBU.COM en date du 03/09/2019. En fonction des fournisseurs, ces prix peuvent ne pas être disponibles dans votre commune. 

Très légère diminution du prix du mazout ce mercredi 4 septembre 2019 à raison de 0,24 centime d'euro par litre de mazout 50S et de 0,26 centime d'euro par litre de mazout Extra. 

Votre prix CARBU.COM

Ce mardi, vous pouvez faire jusqu'à 76,50 € d'économies par plein de 1000 litres de mazout ordinaire 50S en commandant sur CARBU.COM. Calcul réalisé sur la base des meilleurs prix proposés par nos partenaires en date du 03/09/2019. En fonction des offres des fournisseurs, ces prix peuvent ne pas être disponibles dans votre commune. 

Évolution du prix maximum du mazout 50S sur 1 mois

Variations du 03/08/2019 au 03/09/2019
- 0,0230 €/L   - 3,26 %

Tendances : que se passe-t-il sur le marché du pétrole ? 

Le marché du brut reste attentif aux relations entre les US et la Chine

Le pétrole avait bondi en cours de semaine dernière suite à l'annonce d'une réduction des stocks américains de brut par l'Agence américaine d'information sur l'Énergie, mais également en raison d'un apaisement des tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis.

Toutefois vendredi, le prix du baril de pétrole faiblissait en raison de l'avancée de l'ouragan Dorian menaçant d'atteindre les côtes de Floride.

Ce lundi, le prix du baril continuait à se chercher une direction dans un marché concentré sur le conflit commercial sino-américain et l'entrée en vigueur dès le 1er septembre de droits de douane additionnels respectifs entre les deux grandes nations.

D'autre part, pour la première fois depuis le début de l'année, la production de l'OPEP et des pays alliés dont la Russie s'est orientée à la hausse durant le mois d'août augmentant ainsi l'offre de brut sur le marché.

Ce lundi matin à l'ouverture des marchés, le prix du baril de Brent s'élevait à 58,70 $.

Côté monnaie, l'euro reste faible face au dollar affichant vendredi dernier son plus bas face au dollar depuis deux ans. Ce lundi, la monnaie européenne se stabilisait et affichait une valeur de 1,0990 $

Date de publication : 03/09/2019 10:17:00