Votre point mazout du mardi 25 juin 2019 : le prix du mazout baisse ce mercredi 26 juin 2019.

Prix maximum du mazout - Mardi 25 juin 2019

 
CombustiblesMeilleurs prix *
CARBU.COM
Prix maximum
25/06/2019
Prix maximum
26/06/2019
Mazout de chauffage 50S - de 2000 l0,6046 €/l0,6910 €/l 0,6809 €/l
Mazout de chauffage 50S + de 2000 l
0,5915 €/l
0,6620 €/l▼ 0,6518 €/l
Mazout de chauffage extra - de 2000 l0,6047 €/l0,6900 €/l▼ 0,6805 €/l
Mazout de chauffage extra + de 2000 l0,5898 €/l0,6610 €/l▼ 0,6515 €/l

* Meilleurs prix proposés actuellement par nos partenaires sur CARBU.COM en date du 25/06/2019. En fonction des fournisseurs, ces prix peuvent ne pas être disponibles dans votre commune. 

Alerte mazout : Le prix du mazout diminue ce mercredi 26 juin 2019 à raison d'1 centime d'euro par litre de mazout 50S et de 0,95 centime d'euro par litre de mazout Extra. Soit une diminution d'environ 10 € par plein de 1000 litres


Votre prix CARBU.COM 

Ce mardi, vous pouvez faire jusqu'à 86 € d'économies par plein de 1000 litres de mazout ordinaire 50S en commandant sur CARBU.COM. Calcul réalisé sur la base des meilleurs prix proposés par nos partenaires en date du 25/06/2019. En fonction des offres des fournisseurs, ces prix peuvent ne pas être disponibles dans votre commune. 
 

Évolution du prix maximum du mazout 50S sur 1 mois

Variations du 25/05/2019 au 25/06/2019
- 0,0251 €/L   - 3,5 %
Vous payez près de 25,00 € de moins pour un plein de 1000 litres de 50S qu'il y a un mois.
 

Tendances : que se passe-t-il sur le marché du pétrole ? 

Le pétrole remonte en raison des tensions dans la région du Golfe

La tension monte dans la région du Golfe alors que l'Iran a abattu un drone américain et que Trump a annoncé de nouvelles sanctions "majeures" envers l'Iran qui est toujours en possession de l'arme nucléaire.

En outre, malgré les sanctions déjà mises en place contre les importateurs de pétrole iranien, l'Iran continue à exporter et les États-Unis cherchent encore à réduire cette manne financière pour le pays.

Dans ce contexte de tensions géopolitiques et devant le risque que les Iraniens ne bloquent le détroit d'Ormuz, lieu de passage important pour le pétrole en provenance de l'Arabie saoudite et d'autres grands producteurs du Golfe, les investisseurs se montrent à nouveau fébriles face au risque de voir l'offre baisser.

Selon certains analystes, entre la possibilité de renouvellement de l'accord de l'OPEP qui sera discuté par les pays membres et la Russie la semaine prochaine et les tensions au Moyen-Orient, le pétrole devrait continuer sur sa montée.

Depuis la semaine dernière, le brut est à la hausse. Une tendance qui se confirmait ce lundi matin avec une valeur de 64,71 dollars le baril de Brent.

Côté monnaie, l'euro est au plus haut depuis 3 mois, face à un dollar affaibli affichant ce lundi une valeur de 1,1385 dollars à l'ouverture des marchés.

Date de publication : 25/06/2019 14:26:00