Votre point mazout du mardi 20/11 : les prix sont à la baisse. Quelles tendances sur le marché du brut ?

Prix maximum du mazout - Mardi 20 novembre 2018

 
CombustiblesMeilleurs prix
CARBU.COM
Aujourd'hui14-11-2018
Mazout de chauffage 50S - de 2 000 l0,6819 €/l0,7489 €/l 0,7423 €/l
Mazout de chauffage 50S + de 2 000 l0,6620 €/l0,7205 €/l 0,7423 €/l
Mazout de chauffage extra - de 2 000 l0,6831 €/l0,7495 €/l 0,7430 €/l
Mazout de chauffage extra + de 2 000 l0,6608 €/l0,7210 €/l 0,7146 €/l
 

Votre prix CARBU.COM 

Cette semaine sur CARBU.COM, vous pouvez faire jusqu'à 67 euros d'économies par plein de 1.000 litres de mazout ordinaire 50S, sur la base des meilleurs prix proposés par nos partenaires en date du 20/11//2018. En fonction des offres des fournisseurs, ces prix peuvent ne pas être disponibles dans votre commune. 
 

Évolution sur 1 mois du prix maximum du mazout 50S

Variations du 20/10/2018 au 20/11/2018
-0,0428  €/L - -5,4 %
Vous payez 42,80 € de moins pour un plein de 1.000 litres de 50S qu'il y a un mois. 


 
 

Alertes mazout : pour suivre les prix

A chaque changement significatif de prix à la hausse ou à la baisse par rapport au prix du mardi, nous vous alertons la veille de toute hausse ou baisse de prix supérieure à 1 centime par litre, soit un montant 10 euros par plein de 1.000 litres, par rapport au prix indiqué dans notre dernier envoi. A vous de décider alors si c'est le moment de passer commande
 

Tendances : que se passe-t-il sur le marcher du pétrole ? 

Le prix du brut reste sous pression

La semaine dernière le prix du baril de Brent n'a cessé de descendre. Les investisseurs semblent désormais rassurés par rapport à d'éventuelles pénuries d'approvisionnement maintenant que les Etats-Unis ont accordé des dérogations aux gros importateurs de brut iraniens, tels que la Chine.  
 
En outre, en dépit de l'accord des pays membres de l'OPEP et de leurs partenaires en faveur d'une réduction de la production, la croissance de l'offre mondiale surpasse la demande. On le doit à la production sans cesse croissante de certains pays qui n'ont pas ratifié l'accord, comme les Etats-Unis. 

Cependant, ce lundi 19 novembre, à l'ouverture des marchés, le cours du baril de Brent se ressaisissait légèrement affichant une valeur de 67,29 $. Malgré cela, la tendance reste encore baissière. 

Côté monnaie, le dollar reste fort, mais l'euro se stabilisait ce lundi matin avec une valeur de 1,1413 $ à l'ouverture des marchés. Rappelons que le prix du pétrole est libellé en dollar, ce qui rend l'achat du pétrole plus difficile pour les investisseurs utilisant d'autres devises lorsque le dollar est fort. 

 

La grogne des consommateurs 

Malgré cette dernière baisse de prix, les consommateurs ont exprimé ces derniers jours leur colère par rapport à l'augmentation globale des prix des carburants. Mais cette grogne tient plus de l'augmentation de la fiscalité et de la baisse du pouvoir d'achat que de l'augmentation des produits pétroliers en tant que tel. 

Date de publication : 20/11/2018 10:34:00