Votre point mazout du mardi 13 août 2019 - Le prix du mazout est en légère hausse en ce début de semaine.

Prix maximum du mazout - Mardi 13 août 2019


CombustiblesMeilleurs prix *
CARBU.COM
Prix maximum
13/08/2019
Prix maximum
14/08/2019
Mazout de chauffage 50S - de 2000 l0,5960 €/l0,6697€/l▲0,6708 €/l
Mazout de chauffage 50S + de 2000 l
0,5800 €/l
0,6406 €/l▲0,6417 €/l
Mazout de chauffage extra - de 2000 l 0,5980 €/l0,6689 €/l▲0,6695 €/l
Mazout de chauffage extra + de 2000 l0,5880 €/l0,6398 €/l▲0,6404 €/l


* Meilleurs prix proposés actuellement par nos partenaires sur CARBU.COM en date du 13/08/2019. En fonction des fournisseurs, ces prix peuvent ne pas être disponibles dans votre commune. 

Après l'augmentation de ce mardi 13/08, augmentation insignifiante du prix du mazout ce mercredi 14 août 2019 à raison de 0,11 centime d'euro par litre de mazout 50S et de 0,06 centime d'euro par litre de mazout Extra.  

Votre prix CARBU.COM

Ce mardi, vous pouvez faire jusqu'à 73,70 € d'économies par plein de 1000 litres de mazout ordinaire 50S en commandant sur CARBU.COM. Calcul réalisé sur la base des meilleurs prix proposés par nos partenaires en date du 13/08/2019. En fonction des offres des fournisseurs, ces prix peuvent ne pas être disponibles dans votre commune. 

Évolution du prix maximum du mazout 50S sur 1 mois

Variations du 13/07/2019 au 13/08/2019
- 0,0421€/L   - 5,91%

Tendances : que se passe-t-il sur le marché du pétrole ? 

La crainte d'une baisse de la croissance mondiale pèse toujours sur le prix du brut

Face à la baisse du cours du brut, l'Arabie saoudite a essayé en milieu de semaine dernière de convaincre les pays membres de l'OPEP et leurs alliés d'intervenir pour faire remonter le cours du pétrole brut avec pour résultat une brève remontée du prix vendredi dernier. Mais déjà, ce lundi, le cours du Brent chutait une nouvelle fois en raison des inquiétudes persistantes des investisseurs sur la croissance mondiale.

En effet, la guerre commerciale qui se prolonge entre les États-Unis et la Chine pèse toujours sur la croissance économique et l'Agence Internationale pour l'Énergie a une nouvelle fois revu à la baisse ses prévisions pour la demande mondiale en pétrole en 2019 et 2020.

Le prix du pétrole brut continue donc à se déprécier dans un marché fortement attentiste. 

Ainsi, lundi matin, le baril de Brent affichait une valeur de 58,31 $ à l'ouverture des marchés.

Côté monnaie, impacté par des perspectives de développement économique négatives, l'euro baisse face au dollar et affichait une valeur de 1,1207 $ lundi à l'ouverture des marchés. 


Date de publication : 13/08/2019 11:34:00