Votre point mazout du mardi 04/12 : forte remontée des prix ce mercredi 5 décembre. Suivez la tendance sur le marché du brut !

Prix maximum du mazout - Mardi 4 décembre 2018

 
CombustiblesMeilleurs prix
CARBU.COM
Aujourd'hui05-12-2018
Mazout de chauffage 50S - de 2 000 l0,6070 €/l0,6595 €/l▲ 0,6852 €/l
Mazout de chauffage 50S + de 2 000 l0,5970 €/l0,6310 €/l▲ 0,6567 €/l
Mazout de chauffage extra - de 2 000 l0,6133 €/l0,6592 €/l▲ 0,6890 €/l
Mazout de chauffage extra + de 2 000 l0,6025 €/l0,6307 €/l▲ 0,6605 €/l

Attention ! Forte remontée des prix ce mercredi 5 décembre 2018. Soit une augmentation de 25 € à 30 € par plein de 1.000 litres. Vous devez passez commande ? Faites-le encore aujourd'hui.   


Votre prix CARBU.COM 

Cette semaine sur CARBU.COM, vous pouvez faire jusqu'à 52,50 euros d'économies par plein de 1.000 litres de mazout ordinaire 50S, sur la base des meilleurs prix proposés par nos partenaires en date du 04/12/2018. En fonction des offres des fournisseurs, ces prix peuvent ne pas être disponibles dans votre commune. 
 

Évolution sur 1 mois du prix maximum du mazout 50S

Variations du 04/11/2018 au 04/12/2018
0,1005 €/L - - 14,35 %
Vous payez 100,50 € de moins pour un plein de 1.000 litres de 50S qu'il y a un mois. 


 
 

Alertes mazout : pour suivre les prix

A chaque changement significatif de prix à la hausse ou à la baisse par rapport au prix du mardi, nous vous alertons la veille de toute hausse ou baisse de prix supérieure à 1 centime par litre, soit un montant 10 euros par plein de 1.000 litres, par rapport au prix indiqué dans notre dernier envoi. A vous de décider alors si c'est le moment de passer commande
 

Tendances : que se passe-t-il sur le marcher du pétrole ? 

Reprise pour le cours du Brent 

Après une période de baisse, les prix du pétrole se sont redressés. En effet, les investisseurs semblent retrouver un peu de leur enthousiasme alors que les Russes et les Saoudiens ont annoncé prolonger leur accord avant même que la prochaine rencontre de l'OPEP n'ait eu lieu, que les Chinois et les Américains ont conclu une trêve dans leur conflit commercial et que l'Alberta, région canadienne qui représente la 3e réserve mondiale de pétrole, a annoncé vouloir réduire ses extractions en vue de maintenir les prix. 

Ainsi, le cours du brent qui avait alors sombré jeudi dernier à son niveau le plus bas depuis septembre 2017 a retrouvé une nouvelle vigueur dès ce lundi.
Ce lundi matin à l'ouverture des marchés, le baril de brent valait 61,11 $ et ils s'est inscrit à la hausse en cours de journée. 

L'euro quant à lui tente de maintenir une certaine neutralité face au dollar, avec une valeur de 1,1342 $ ce matin à l'ouverture des marchés.
 

Le Qatar a annoncé son départ de l'OPEP

Membre de l'OPEP depuis les années 60, le Qatar a annoncé qu'il quittait l'organisation pour se concentrer sur sa production de gaz. Le Qatar étant le principal exportateur mondial de gaz naturel liquéfié.

Une décision interprétée par certains comme une réponse politique à l'embargo imposé à Doha depuis sa rupture des relations diplomatiques avec l'Arabie saoudite. Ce que le responsable qatari a démenti. Rappelons que le Qatar avait été accusé par l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Bahrein et l'Égypte de ne pas prendre suffisamment de distance par rapport à l'Iran et de soutenir des groupes extrémistes.

Si le départ du Qatar risque d'affaiblir l'OPEP, cette décision ne devrait pourtant avoir que peu de répercussions sur le marché mondial. Le pays ne compte que pour 2 % des réserves mondiales de pétrole.

Date de publication : 04/12/2018 10:27:00