Forte baisse du prix du mazout ce mercredi 26 février 2020. Votre point mazout du mardi 25/02/2020.

Prix maximum du mazout - Mardi 25 février 2020


CombustibleMeilleurs prix*
CARBU.COM
25-02-202026-02-2020
Mazout 50S - de 2000 l0,5590 €/l0,6434 €/l▼ 0,6208 €/l
Mazout 50S + de 2000 l0,5361 €/l0,6138 €/l▼ 0,5911 €/l
Mazout extra - de 2000 l0,5610 €/l0,6453 €/l▼ 0,6225 €/l
Mazout extra + de 2000 l0,5378 €/l0,6156 €/l ▼ 0,6228 €/l


* Meilleurs prix proposés actuellement par nos partenaires sur CARBU.COM en date du 25/02/2020. En fonction des fournisseurs, ces prix peuvent ne pas être disponibles dans votre commune.
 

! Alerte mazout à la baisse ce mercredi 26 février 2020 !


Après la dégringolade du prix du baril de brut de ce lundi, c'est au tour du prix du mazout de chauffage d'enregistrer une belle diminution ce mercredi 26 février 2020. Ainsi, dès demain, le prix du mazout 50S diminuera de 2,27 centimes par litre et celui de l'Extra diminuera de 2,28 centimes par litre. Soit une économie globale d'environ 27 à 28 euros par plein de 1000 litres. 

Votre prix sur MAZOUT.COM

MAZOUT.COM ? C'est le nouveau site de CARBU.COM entièrement dédié au mazout. 

Comme sur CARBU.COM, nous vous offrons la possibilité de comparer les prix et de commander du mazout de manière encore plus simple et rapide, mais c'est toujours aussi avantageux !
 
En passant commande ce mardi sur MAZOUT.COM, vous pouvez faire jusqu'à 84,00 € d'économies par plein de 1000 litres de mazout ordinaire 50S. Calcul réalisé sur la base des meilleurs prix proposés par nos partenaires en date du 25/02/2020. En fonction des offres des fournisseurs, ces prix peuvent ne pas être disponibles dans votre commune.   

Évolution du prix maximum du mazout 50S sur 1 mois

Variation du 25/1/2020 au 25/2/2020
-0,0190€/L  -2,86%

Tendances : que se passe-t-il sur le marché du pétrole ? 

Le prix du pétrole perd plus de 4% ce lundi

La demande mondiale en pétrole souffre des inquiétudes liées à la propagation de l'épidémie de coronavirus en dehors des frontières chinoises. Le nombre de pays touchés augmente et l'activité économique s'en voit ralentie.

Ainsi en dépit de l'allègement de certaines mesures d'urgence en Chine, ce lundi, les cours du brut s'effondrent une nouvelle fois. En cours de journée, le baril de Brent a perdu un peu plus de 4 % de sa valeur par rapport à vendredi dernier.


Les pays membres de l'OPEP+ doivent se réunir à Vienne le 5 mars prochain pour discuter de mesures à prendre pour ralentir encore la production alors que l'offre est clairement excédentaire et qu'aux États-Unis, le nombre de plateformes continue à croître.  


Date de publication : 25/02/2020 13:45:00