Le prix du mazout continue a osciller entre hausses et baisses. Votre point mazout du mardi 31 mars 2020.

Prix maximum du mazout - Mardi 31 mars 2020


CombustibleMeilleurs prix*
CARBU.COM
31-03-202001-04-2020
Mazout 50S - de 2000 l0,3872 €/l0,4453 €/l▼ 0,4307 €/l
Mazout 50S + de 2000 l0,3691 €/l0,4156 €/l▼ 0,4008 €/l
Mazout extra - de 2000 l0,3872 €/l0,4441 €/l ▼ 0,4297 €/l
Mazout extra + de 2000 l0,3691 €/l0,4144 €/l ▼ 0,3999 €/l


* Meilleurs prix proposés actuellement par nos partenaires sur CARBU.COM en date du 31/03/2020. En fonction des fournisseurs, ces prix peuvent ne pas être disponibles dans votre commune.

Alerte changement de prix du mazout : baisse de prix ce mercredi 1er 2020

  • Le prix du 50S diminue de 1,46 centimes d'euro par litre.
  • Le prix de l'Extra diminue de 1,44 centimes d'euro par litre.

Soit une différence à la baisse d'environ 14,50 euros par 1000 litres de mazout. 
 

Information importante : Délais de livraison allongés et réduction des offres disponibles sur notre site 

Les livraisons de mazout sont maintenues, mais les délais de livraison sont allongés avec une réduction des offres disponibles sur notre site. Il est demandé aux consommateurs de ne commander que si c'est nécessaire.

Délais de livraison allongés

Le gouvernement a demandé au secteur de la distribution des combustibles et carburants de continuer à assumer leur rôle essentiel d'approvisionnement des stations-service, des organisations et des ménages.Cependant, le secteur a enregistré récemment un pic de commandes exceptionnel qui entraine depuis une semaine des difficultés logistiques de livraisons. Les fournisseurs se concentrent sur les demandes prioritaires et organisent leurs plannings en fonction. Sauf urgence, les délais de livraison du mazout sont donc globalement allongés. Nous vous invitons dès lors à anticiper vos besoins et ne demander de livraison urgente qu'en cas de stricte nécessité.

Moins d'offres disponibles

En outre, cette situation exceptionnelle entraine une diminution temporaire sur notre site de l'activité et des offres des fournisseurs qui donnent la priorité aux livraisons des commandes passées avant d'en accepter de nouvelles. Nous vous remercions dès lors pour votre patience et nous vous invitons à revenir nous voir ultérieurement si vous n'avez pas besoin de mazout directement.

Pas de pénurie de mazout

L'offre de pétrole restant exceptionnellement abondante, il n'y a pas de risque de pénurie de mazout.

  

MAZOUT.COM ? C'est le nouveau site de CARBU.COM entièrement dédié au mazout. 

Comme sur CARBU.COM, nous vous offrons la possibilité de comparer les prix et de commander du mazout de manière encore plus simple et rapide, mais c'est toujours aussi avantageux !
 
En passant commande ce mardi sur MAZOUT.COM, vous pouvez faire jusqu'à environ 58,00 € d'économies par plein de 1000 litres de mazout ordinaire 50S. Calcul réalisé sur la base des meilleurs prix proposés par nos partenaires en date du 31/03/2020. En fonction des offres des fournisseurs, ces prix peuvent ne pas être disponibles dans votre commune.   

Évolution du prix maximum du mazout 50S sur 1 mois

Variation du 29/2/2020 au 31/3/2020
-0,1342€/L -23,15%

Tendances : que se passe-t-il sur le marché du pétrole ? 

Le prix du pétrole a encore plongé

Les cours du pétrole ont poursuivi leur chute et le Brent se trouve désormais à son niveau le plus bas depuis 2002. Ce lundi, le Brent commençait la semaine en forte baisse avec une valeur de 23,85 dollars à l'ouverture des marchés. Une tendance baissière qui s'est confirmée en cours de journée.

Le marché du brut reste miné par l'effondrement de la demande face à une offre en abondance. Cependant, ce mardi 31 mars, le prix du brut a enregistré un rebond suite aux discussions entammées entre Trump et Poutine pour tenter de stabiliser le marché pétrolier.

Une évolution du prix du pétrole qui a surpris les investisseurs

Les investisseurs ne s'attendaient pas à une telle débâcle. L'économie mondiale est entrée dans une récession dont on ignore encore l'ampleur à terme.

Outre un contexte géopolitique déjà compliqué, la pandémie de Covid-19 a poussé de nombreux gouvernements à prendre des mesures drastiques pour enrayer la propagation du virus. À l'heure actuelle, ces mesures concernent quelque 40% de la population.

Les États-Unis se voient de plus en plus lourdement impactés alors qu'ils étaient devenus le premier producteur mondial de pétrole brut, devant l'Arabie saoudite et la Russie. Le gouvernement américain est désormais tiraillé entre un prix bas et un prix suffisamment élevé pour maintenir la rentabilité du pétrole de schiste alors que l'épidémie de Covid-19 les frappe de plein fouet.

Au-delà de ça, l'Arabie saoudite et la Russie persévèrent dans leur guerre des prix. Alors que jusqu'en mars 2020 on avait une alliance forte entre l'OPEP et ses alliés pour le maintien du prix du baril proche des 60 dollars, la Russie a exprimé depuis sa volonté de maintenir ses parts de marché face au brut américain et l'Arabie saoudite a riposté en inondant le marché de pétrole à bas prix.

Une situation au détriment des États-Unis, de la Russie, et des autres pays producteurs dont l'économie dépend des recettes pétrolières.

Datum van publicatie : 31/03/2020 11:21:00